Les compétences du test TOEFL iBT

Competences TOEFL

Développement des compétences au test TOEFL iBT

Ce qu’il faut entendre par développement des compétences, c’est tout ce qu’évaluaient déjà les précédentes versions du TOEFL, à savoir l’aptitude à la lecture, à l’écoute et à l’écriture, augmentées de compétences complémentaires dont il s’agit de se dotéer pour bien gérer le nouveau test TOEFL, à savoir :

  • Compréhension écrite
  • Compréhension orale
  • Compréhension auditive
  • Compétence écrite
  • Prise de note
  • Résumé et paraphrase
  • Grammaire
  • Compétence communicationnelles

Pour les candidats qui suivent une formation à l’université, ces aptitudes sont probablement acquises. Seulement, les candidats en activité et qui ont quitté les bancs de l’université depuis quelques années, ils peuvent trouver des difficultés à gérer la prise de note, fondamentale dans la nouvelle configuration du TOEFL. Ceux-là doivent se soumettre à une sérieuse remise à niveau et envisager une révision avant de commencer à se préparer au test à proprement parler.

Compréhension écrite

Le TOEFL iBT consacre 60 à 100 minutes à la compréhension écrite. La section comporte 3 ou 4 passages de longueur allant de 600 à 750 mots. Ils donnant lieu chacun à des question, entre 12 et 14. Les thèmes les plus fréquemment exploités par la section de compréhension écrite appartiennent à 2 registres : les sciences et techniques, les sciences humaines et sociales. A ce propos, il est à noter que les progrès les plus notoires que les candidats enregistrent en se préparant au test TOEFL, sont précisément réalisés dans cette section de compréhension écrite.

Mais comment expliquer que cette section pose autant de difficultés aux candidats ? Sans doute la gestion du temps et la fatigue liée à l’énergie qu’il s’agit de déployer pour synthétiser l’information. Beaucoup de candidats ne parviennent pas à aller au bout de cette épreuve dans le temps imparti. La compréhension des textes dans leurs détails, lors de première lecture, leur demande généralement beaucoup de temps, en conséquence de quoi, le temps résiduel dont ils disposent pour résoudre aux questions demeure trop court. En cela, il s’agit d’une section vraiment éprouvante, autant physiquement que nerveusement.

Compréhension orale

Tous les candidats au TOEFL iBT s’accordent à dire que la section de compréhension orale est de loin la plus difficile du test. 45 minutes à devoir se concentrer pour comprendre des exposés et des dialogues de longueur remarquable, de 3 à 5 minutes par enregistrement. Chaque exposé ou dialogue donne lieu à plusieurs questions. On attend de vous que vous choisissiez la bonne réponse parmi cinq possibles, ou que vous répondiez par Oui ou Non à chacune des cinq propositions. Du fait de la longueur des supports audio, de la difficulté à parfois comprendre les accents et des structures quelques fois complexes, de nombreux candidats ont le sentiment que la section de compréhension orale constitue l’exercice le plus dur du test.

Expression orale

L’expression orale a pour objectif d’évaluer en une vingtaine de minutes vos capacités à parler Anglais dans un contexte universitaire. La note obtenue est le reflet de la clarté et de la précision des réponses. Dans cette épreuve, il s’agit de répondre aux questions posées en enregistrant votre voix dans un micro solidaire des écouteurs que l’on vous a mis à disposition. La section orale comporte six tâches, certaines indépendantes (2 tâches), et d’autres intégrées (4 tâches).

Les tâches orales indépendantes, qui ne requièrent pas du reste de connaissances spécifiques, vous demandent de répondre à une question portant sur un sujet d’ordre familier. Principales difficultés : le temps imparti, très court, et l’absence de programme de révision.

Les tâches orales intégrées vous proposent de lire un texte ou d’écouter un exposé/dialogue. Vous devez alors répondre à une question qui s’y rattache. L’une de ces tâches concerne la vie sur le campus, sujet sur lequel vous devez réagir, alors que l’autre tâche consiste à analyser un sujet qui a trait aux études à l’université.

Avec la nouvelle version du TOEFL iBT la section d’expression orale comporte beaucoup moins de questions que la section qui porte sur les structures grammaticales de la version TOEFL sur papier. Elle comprend 6 tâches parlées, contre 20 à 25 questions pour la section Structures/Grammaire de la version papier.

Expression écrite (TWE)

Le TWE (test of Written English) du TOEFL iBT évalue les aptitudes des candidats à s’exprimer par écrit dans un Anglais clair et correct. Votre score reflétera également vos capacités à développer une idée, à vous servir à bon escient des informations contenues dans les documents dont vous disposez. Deux tâches de deux types différents sont proposés dans cette section : une tâche écrite indépendante et une tâche écrite intégrée.

La première vous donne 30 minutes pour écrire un essai qui s’appuie sur votre expérience (200 à 300 mots). Cet exercice ne nécessite aucun savoir particulier.

La deuxième, inédite au TOEFL, vous accorde 30 minutes pour lire un texte de 250 à 275 mots et écouter un exposé d’une longueur de 2 minutes, et 20 minutes pour répondre par écrit à une question. Le texte et l’enregistrement traitent des problématiques qui touchent l’université.